Menu principal
Contact
Contacter le webmaster: E-mail

Contacter un membre du comité directeur de la ligue ou une commission: aller dans la page Comité Directeur
WFDownloads is developed by The SmartFactory (http://www.smartfactory.ca), a division of InBox Solutions (http://www.inboxsolutions.net)
Documents à télécharger > Archives annèes précédentes > Archives 2010-2011 > Proposition d'éléments d'argumentation pour la semaine de la paix

WF-Downloads

Proposition d'éléments d'argumentation pour la semaine de la paix

Proposé par: webmaster
Proposé le : Mon, 13-Sep-2010

Téléchargé(s) : 411
Taille du Fichier (en Octets): 36.22 KB

Description : 

Proposition d'éléments d'argumentation pour la semaine de la paix. Vous pouvez reprendre des éléments en entier ou en partie et les utiliser dans vos textes de promotion.



L'AÏKIDO et la PAIX

Un Art martial non-violent ?

L'Aïkido est la voie de l'union des énergies

L'Aïkido se propose de rassembler dans le même destin attaquant et défenseur plutôt que de les opposer, c'est à dire que l'on ne postule pas la destruction de l'adversaire pour résoudre le conflit.

L'Aïkido transcende le conflit dans le sens où il envisage d'emblé une sortie honorable pour les deux protagonistes. Le but ultime étant le rétablissement d'une relation acceptable par les deux parties. Autrement dit l'annihilation de la menace n'implique pas l'annihilation de l'autre, mais la réorganisation de la relation.

Il s'agit de transformer le combat par la communication, de changer ses représentations de soi et du conflit.

L'Aïkido : comment un art martial peut-il être pacifique ?

L'Aïkido se présente comme un système pratique de mise en situation de conflit, à travers des techniques de combat codifiées. Ces techniques permettent de s'articuler à l'autre en se protégeant et de réguler les tensions sources du conflit. Progressivement nous prenons conscience de la capacité à préserver notre intégrité sans surenchérir dans la violence.

Dans la pratique des exercices le corps n'est jamais seul, l'individu est impliqué dans toutes ses dimensions, corporelles, émotionnelles et mentales.

Confronté à l'attaque, à la contrainte et au danger, l'Aïkidoka expérimente la peur, la frustration et la colère, émotions négatives qui produisent un mental destructeur et dominant qui alimente la violence.

L'Aïkido ouvre la possibilité de travailler à la source même de cette violence, en prenant conscience de son corps, de ses émotions, et en développant un mental clair avec des intentions positives telles que fermeté et bienveillance. C'est vraiment ce qui se joue à chaque séance, affronter ses peurs, accepter les incertitudes et pourtant retrouver une posture centrée et responsable dans un contexte conflictuel.

Un art martial sans compétition

Pour préserver son approche originale du conflit l'Aïkido n'a pas choisi d'utiliser la compétition comme outil de progression et d'évaluation. La compétition, par définition, exacerbe la rivalité. Cette rivalité crée un état de tension permanent vers l'autre qui rompt l'unité et nous éloigne du travail de transformation intérieur. Le désir de se situer par rapport aux autres et dans l'apprentissage est légitime et naturel mais il peut

développer un mental négatif à travers un ego trop fort. La pratique en coopération permet elle aussi un haut niveau d'exigence avec une progression dans l'intensité et la pertinence de la technique. Nous progressons avec notre partenaire de pratique et non pas à son détriment. Il n'y a donc pas d'esprit de revanche, de vendetta.

La perspective de l'Aïkido est vraiment de développer le vivre ensemble par l'éducation, le développement personnel et l'évolution vers une certaine maturité relationnelle.

L'Aïkido, un art martial différent ?

L'Aïkido amène une vision d'ensemble. Il prend en compte l'avant, le pendant et l'après.

Tout le corpus technique et l'ensemble des principes qui régissent les mouvements, visent à réguler les tensions pour recréer un espace de relation pacifié.

L'alternance des rôles permet d'équilibrer son point de vue sur l'action en se mettant à la place de l'autre.

La pratique régulière de l'Aïkido en travaillant sur le fond, nous donne des outils pour changer notre approche du conflit.

Apprendre à gérer son attitude par rapport au danger autorise à temporiser, à ne pas se sentir systématiquement dans l'urgence. C'est la sensation d'urgence qui souvent déclenche une réaction disproportionnée et donc la spirale violente.

Sans objectif de victoire sur l'autre des horizons nouveaux s'offrent à nous pour sortir du conflit par le haut.



Le DTR ligue Rhône-Alpes

Luc Mathevet


Autres fichiers de : webmaster
Labellisation Sport Responsable (Fri, 27-Apr-2018)
Grades DAN sur dossier (Fri, 20-Apr-2018)
Lutte contre le dopage (Fri, 20-Apr-2018)

Proposition d'éléments d'argumentation pour la semaine de la paix © copyright 2018 http://aikido-rhone-alpes.org/xoops

Rechercher sur le site
Connexion club
Pseudo : 

Mot de passe : 


Perdu le mot de passe ?